Serrure Dogon (Vue de face)
IreliMécanismeVidéoCartes

Nous contacter, expertise, conseil, présentation, rendez-vous, …

Retour à la page d'accueil.


Objet : Serrure Dogon, Photo : Vue de face (environ 23 kilo-octets)


Cette rare et exceptionnelle serrure Dogon représente un poisson, la queue étant placée vers le haut et la tête vers le bas. A notre connaissance, cette iconographie est unique en son genre. Les motifs géométriques gravés sur le coffre symbolisent les écailles de l'animal. La partie supérieure de la serrure présente une queue dédoublée, le choix du sculpteur de la placer vers le haut lui permettant ainsi d'exprimer visuellement la dualité et le symbolisme des jumeaux originels (nommo). Le poisson, dans le mythe Dogon de la création de l'univers, représente également le premier être vivant engendré par l'œuf d'amma : le nommo anagonno. Le nommo anagonno est lui-même à l'origine des quatre paires de jumeaux mixtes qui engendrèrent l'espèce humaine.

Cette serrure, bien que représentant une protection mécanique, est renforcée d'un système de protection étroitement lié à la représentation de symboles. Que les motifs soient simplement anecdotiques ou bien liés à la figuration d'éléments mythologiques ou culturels, ils établissent l'appartenance du propriétaire à un lignage familial et traduisent sa position sociale ainsi que son statut. De par son extrême rareté, sa construction pure et géométrique, cette serrure peut être considérée comme étant un chef d'œuvre de l'art Dogon.
Probablement deuxième moitié du 19ème siècle.

Objet nº 4345

Origine :

Mali (Région de Ireli)

Type :

Serrures

Ethnie :

Dogon

Matière :

Bois, très belle et ancienne patine d'usage, croûteuse ou laquée par endroits

Dimension :

H = 37,5 cm

Pour en savoir plus sur cet objet ou nous faire part de vos remarques, … cliquez ici. Merci de préciser la référence de cet objet : 4345.



Tous droits de reproduction, d'adaptation, de traduction et de représentation des textes et des illustrations réservés pour tous pays · Copyright © ARTHEOS · Contact : artheos.fra@artheos.org