Serrure Bamana (Vue de face)
MécanismeCartes

Nous contacter, expertise, conseil, présentation, rendez-vous, …

Retour à la page d'accueil.


Objet : Serrure Bamana, Photo : Vue de face (environ 14 kilo-octets)


Cette serrure figure un crocodile (bama) et symbolise l'esprit protecteur et tutélaire de la famille. La partie verticale forme le corps de l'animal. Par le passé, la représentation d'animaux « interdits » ou dangereux, tel le crocodile, était considérée comme le signe d'une grande force protectrice. Selon la tradition, ces animaux ne pouvaient être tués, mangés, ni même touchés. Les serrures, bien que représentant une protection mécanique, sont renforcées d'un système de protection étroitement lié à leur propre symbolisme. Que les motifs soient simplement anecdotiques ou bien liés à la figuration d'un thème mythologique, ils établissent l'appartenance du propriétaire à un lignage familial et traduisent sa position sociale ainsi que son statut.
Les serrures (appelées konbalabala) étaient fixées sur les portes des habitations, des enclos, des sanctuaires, ainsi que sur certains volets des greniers. Chaque serrure avait un nom en rapport avec le message qu'elle transmettait, une personne, un mythe, ou une simple anecdote à laquelle elle faisait référence. Les serrures étaient souvent offertes en cadeau de mariage, et se transmettaient de génération en génération.
18ème / 19ème siècle ou antérieur.

Objet nº 2165

Origine :

Mali (Région de Yanfoilla)

Type :

Serrures

Ethnie :

Bamana (Bambara)

Matière :

Bois, patine brune profonde

Dimension :

H = 65 cm

Pour en savoir plus sur cet objet ou nous faire part de vos remarques, … cliquez ici. Merci de préciser la référence de cet objet : 2165.



Tous droits de reproduction, d'adaptation, de traduction et de représentation des textes et des illustrations réservés pour tous pays · Copyright © ARTHEOS · Contact : artheos.fra@artheos.org