Serrure Bamana (Trois quarts)
MécanismeCartes

Nous contacter, expertise, conseil, présentation, rendez-vous, …

Retour à la page d'accueil.


Objet : Serrure Bamana, Photo : Trois quarts (environ 17 kilo-octets)


Cette très ancienne serrure de case représente de façon abstraite un scorpion (dyonkomi), animal sacré en pays Bamana. Par le passé, la représentation d'animaux « interdits », tel le scorpion, était considérée comme le signe d'une grande force protectrice. Le scorpion fait également référence à un épisode de la légende Bamana : la mort de mouso koroni, divinité de la terre à l'origine des êtres vivants et des hommes.

Les serrures (appelées konbalabala) étaient fixées sur les portes des habitations, des enclos, des sanctuaires, ainsi que sur certains volets des greniers. Chaque serrure avait un nom en rapport avec le message qu'elle transmettait, une personne, un mythe, ou une simple anecdote à laquelle elle faisait référence.

18ème / 19ème siècle.

Objet nº 2279

Origine :

Mali

Type :

Serrures

Ethnie :

Bamana (Bambara)

Matière :

Bois à très ancienne patine croûteuse et surface granuleuse à tonalité grise, métal

Dimension :

H = 39 cm

Pour en savoir plus sur cet objet ou nous faire part de vos remarques, … cliquez ici. Merci de préciser la référence de cet objet : 2279.



Tous droits de reproduction, d'adaptation, de traduction et de représentation des textes et des illustrations réservés pour tous pays · Copyright © ARTHEOS · Contact : artheos.fra@artheos.org