Serrure Bamana (Vue de face)
DétailMécanismeCartes

Nous contacter, expertise, conseil, présentation, rendez-vous, …

Retour à la page d'accueil.


Objet : Serrure Bamana, Photo : Vue de face (environ 17 kilo-octets)


Cette pièce représente un personnage féminin à la coiffe complexe, et symbolise l'esprit protecteur et tutélaire de la famille (gné). La coiffe pourrait traduire l'appartenance de son propriétaire à la société secrète kore. La partie verticale forme le corps du personnage, les jambes sont sculptées en bas du coffre. Le pêne fait symboliquement office de bras.
Comme la plupart des sculptures Bamana, les serrures de case ont été traditionnellement réalisées par les forgerons. Ces derniers appartiennent à une caste de rang élevé, ils sont à la fois les maîtres du feu (travail du métal nécessitant la connaissance des températures de fusion, et donc la maîtrise de l'air) et sculptent la majeure partie des objets en bois. Par tradition, la femme du forgeron est potière, et travaille donc la terre et l'eau. Leurs compétences réunissent donc la maîtrise des quatre éléments.
Les serrures étaient fixées sur les portes des habitations, des cuisines, des enclos, ainsi que des sanctuaires. Chaque serrure avait un nom en rapport avec le message qu'elle transmettait, une personne, un mythe, ou une simple anecdote à laquelle elle faisait référence. Les serrures étaient souvent offertes en cadeau de mariage, et se transmettaient de génération en génération.
Probablement milieu du 19ème siècle.

Objet nº 4340

Origine :

Mali (Région de Dioila)

Type :

Serrures

Ethnie :

Bamana (Bambara)

Matière :

Bois, exceptionnelle et ancienne patine d'usage

Dimension :

H = 48 cm

Pour en savoir plus sur cet objet ou nous faire part de vos remarques, … cliquez ici. Merci de préciser la référence de cet objet : 4340.



Tous droits de reproduction, d'adaptation, de traduction et de représentation des textes et des illustrations réservés pour tous pays · Copyright © ARTHEOS · Contact : artheos.fra@artheos.org